Les alpinistes roumains, préoccupés par le réchauffement climatique

Pour la première fois, une équipe roumaine, a cartographié avec le GPS une nouvelle route pour escalader Mont Ruwenzori – avec une altitude de 5109 mètres, situé en Uganda. Le glacier Stanley, qui formait une partie importante de l’ancienne route, a diminué ses dimensions avec 600 mètres pendant les derniers 10 ans, et maintenant, il est impossible d’utiliser l’ancien chemin.

VF. Marguerita_5109 metriDavid Neacşu, le leader de la première expédition roumaine sur Mont Everest et cinq autres membres de l’Association Oxygen ont dressé pour la première fois avec l’aide du GPS, une route pour escalader Mont Ruwenzori, qui a été gravement affecté par les changements climatiques. En même temps, l’équipe a achevé deux autres objectifs de cette expédition en Uganda – des mesurages du glacier Stanley et la conquête du sommet Marguerita (5119 mètres).

L’alpiniste David Neacşu  a déclaré que ,,cette année, nous avons effectué la quatrième ascension sur Ruwenzori et nous avons constaté encore une fois, une réduction de 80 mètres dans les dimensions du glacier Stanley. Si en 2004, quand nous avons organisé la première expédition, on pouvait atteindre le sommet en traversant le glacier, cette année, la fonte accentuée a crée un passage sur un autre versant. Ainsi, nous avons marqué avec le GPS une nouvelle voie pour escalader le sommet, qui est plus technique et nécessite 40 minutes en plus que l’ancien chemin».

Malgré le fait que la route a été plus difficile que dans les années précédentes, l’expédition, avec une durée de neuf jours, s’est fini avec la conquête du Sommet Marguerita, déclare David Neacşu.

Sorin Delivasile, le président de l’Association Oxygen déclare : ,,Cette expédition est notre alarme, notre encouragement pour tous de protéger l’environnement. La disparition des glaciers est un des meilleurs indicateurs des dangers du réchauffement climatique. Nous estimons qu’en dix ou quinze années, le glacier Stanley disparaîtra complètement, et il n’est pas le seul glacier qui se trouve dans cette situation. La cause principale est l’activité humaine et, certainement, la solution est aussi dans nos mains.

Ghetarul Stanley_portiune topitaL’expédition est partie de Bucarest le 11 février avant de passer par Istanbul, Entebbe (en Uganda) et Kasese (Uganda). De Kasese, on s’est déplacé vers la base du Mont Ruwenzori, où l’équipe s’est formée. Les six roumains ont été accompagnés par trois guides, deux cuisiniers et dix-neuf porteurs locaux, en total 30 membres. Le retour à Bucarest a eu lieu le 21 février. Les membres de l’expédition sont David Neacşu, Sorin Delivasile, Andrei Voicu, Cristian Cochină, Sergio Pestişanu et Radu Coman.

Source du texte et des photographies – le communique de presse émis par l’équipe d’alpinistes.

L’article a été écrit par Magda Baidan et traduit par Mihail Mitoșeriu.

Despre autor
Acest user este dedicat tuturor colaboratorilor Greenly! Studenti, masteranzi, doctoranzi sau pur si simplu oameni din intreaga tara, din intreaga lume care impart aceeasi pasiune, ecologia. Si isi doresc sa-si imparteasca ideile prin intermediul revistei Greenly. Le multumim din toata inima!
1 comment on this postScrie-l pe al tau!
  1. Le plus triste c’est que les politiciens sont préoccupés par leur armement et leur diplomatie qui n’apporte pas grand-chose à l’humanité, tandis que la question de l’environnement est un sujet plus qu’important, mais là dessus, on s’en fout pas mal donc….

Scrie aici comentariul tau

Te rugam sa-ti introduci numele!

Necesar!

Te rugam sa introduci o adresa de email valida!

Necesar!

Te rugam sa scrii mesajul!

Greenly Magazine © 2017 All Rights Reserved

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress