Les vers de terre – « les intestins du sol »

Qu’est ce qu’il existe sans bras, ni mains, sans yeux pour voir ou oreilles pour écouter ?…un ver, ne est ce pas ?
Les vers de terre, parce qu’ils sont notre sujet… sont très laids et on a appris qu’ils nuisent aux plantes. Vraiment, ils ne sont pas gracieux comme les papillons mais, néanmoins, vous devriez être joyeux quand vous les trouvez dans le jardin, parce que les vers de terre sont un signe de la fertilité du sol et de son richesse en nutriments. Malgré leur aspect répulsif et sale, ils sont des créatures extraordinaires. Ils travaillent la terre dans la même mesure, ou encore plus qu’un fermier. Leur effort intensif et sans cesse pousse les vers de plus en plus dans les profondeurs du sol qu’ils aiment beaucoup, sans avoir besoin de la lumière du soleil.
1C’est possible, qu’au ce moment, nous ne comprenons pas le rôle essentiel des vers de terre dans notre vie. Ils purifient le sol dont nous obtenons notre nourriture. On pourrait dire que les vers de terre sont des petites installations naturelles de recyclage. Leur répartition géographique n’est pas limitée à une certaine région, et ils vivent partout dans le monde ou le sol est mou et humide
L’aspect de leur corps, qui n’a aucun os, d’une couleur rose pale, mou et glissant et qui mesure jusqu’à 15 centimètres, nous produit souvent une réaction de dégout à première vue. Parce qu’ils vivent dans le sous-sol, les vers de terre manquent des organes visuels et auditifs; ils respirent à travers leur peau à cause du manque des poumons. En revanche, ils sont très sensibles à la lumière et chaleur du soleil, ou aux sols salins, qui peuvent endommager leur peau sensible.

Un aspect intéressant est le nombre de cœurs qu’ils possèdent: entre 5 et 9. Je suis d’accord avec le fait qu’on doit être capable de beaucoup d’amour pour nettoyer les ordures d’autres, c’est-à-dire précisément ce que les vers de terre font pour nous. Une telle quantité d’amour élimine le besoin pour l’autre sexe, parce que les vers de terre possèdent les deux. Vraiment extraordinaire! Une créature qui a des organes sexuels pour les deux sexes porte le nom d’hermaphrodite. Maintenant, je ne ressens plus tellement d’amour … peut-être qu’ils sont trop occupés avec l’hygiène du sol.
Peut-être, vous vous demandez comment ces petites créatures agissent et réussissent de mélanger une grande quantité de sol. Parce qu’ils n’ont pas des pieds, rien ne les empêche de se déplacer ou ils veulent. En plus, les muscles internes et les petits poils qui couvrent leurs corps aident les vers de terre dans leur locomotion et, ainsi, ils créent un système de canaux et tunnels dans le sol. En même temps, ils ingèrent des particules de sol et digèrent les matières organiques qu’ils trouvent là. Quand l’humidité est élevée, ils tirent et mangent des feuilles sous la terre. Ce processus d’alimentation mélange le sol maintenant la fertilité.
Normalement, on ne voit pas les vers de terre, parce qu’ils résident sous le sol et, si la température est trop élevée ou trop réduite, ils creusent des tunnels plus profondément afin de trouver une température agréable. Ils trouvent l’oxygène dans des poches du sol, et, si la pluie inonde ces poches, les vers arrivent à la surface. Ne les foulez pas! … ils ne veuillent que de respirer.
Les vers de terre sont respectés dans certaines régions. Les moines de Tibet pensent que les vers sont la réincarnation de leurs mères. Aristote croyait qu’ils sont les intestins de la terre, à cause de leur rôle de nettoyage. Cléopâtre aussi les considérait sacrés. El ne permettait pas aux paysans d’Egypte de les éliminer, savant leur importance et valeur.
Comment pouvez-vous savoir que le sol du jardin est sain? Prenez une pelle et renversez un sillon de terre. Si vous trouvez trois ou quatre vers de terre qui s’agitent et essayent d’échapper, vous pouvez rester tranquilles – la terre est riche et productive. Donc, comment pouvons-nous nous rendre compte de ces créatures extraordinaires? Nous pouvons commencer en évitant de les fouler quand ils arrivent à la surface du sol.
Pour être au courant avec les nouveaux articles écrits par les rédacteurs et collaborateurs de Greenly Magazine, nous vous invitons de souscrire à notre newsletter !
Source photo: infocasasigradina.ro
Article écrit par Elena Neacşu et traduit par Mihail-Andreas Mitoşeriu.

Despre autor
Acest user este dedicat tuturor colaboratorilor Greenly! Studenti, masteranzi, doctoranzi sau pur si simplu oameni din intreaga tara, din intreaga lume care impart aceeasi pasiune, ecologia. Si isi doresc sa-si imparteasca ideile prin intermediul revistei Greenly. Le multumim din toata inima!
Scrie aici comentariul tau

Te rugam sa-ti introduci numele!

Necesar!

Te rugam sa introduci o adresa de email valida!

Necesar!

Te rugam sa scrii mesajul!

Greenly Magazine © 2017 All Rights Reserved

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress